Les captures d’écran qui suivent sont tirées d’un Windows Server 2003 mais bien entendu, la manipulation est valable que ce soit pour un ordinateur sous Windows XP ou encore un Vista.
Lancer l’éditeur de registre en cliquant sur Démarrer, Exécuter, en tapant regedit et en cliquant sur OK

image

Vous arrivez sur cette fenêtre : 

image

Rendez vous à la clé suivante : HKEY_LOCAL_MACHINE\SYSTEM\CurrentControlSet\Control\Terminal Server\WinStations\RDP-Tcp. Comme vous pouvez le voir, on y trouve bon nombre d’entrées : 

image

Celle qui nous intéresse est celle intitulée PortNumber. On peut voir sur la capture ci-dessus que sa valeur est 3389 (0x00000d3d en hexadécimal). Double cliquez dessus pour l’éditer ou alors effectuez un clic droit et sélectionnez Modifier. Vous arrivez sur la fenêtre d’édition de la clé : 

Par défaut la valeur est affichée en hexadécimal (base 16) dans la fenêtre d’édition, cochez alors la puce Décimale (base 10) pour sélectionner la base décimale et ainsi afficher la valeur en décimal (logique nan ?).
Maintenant, vous pouvez indiquer la valeur souhaitée, dans mon cas j’indique le port TCP 3390 (3389 étant le port par défaut, 3390 me semble une suite logique 8-| mais vous pouvez bien entendu choisir n’importe quel port à partir du moment où vous êtes sur qu’aucun autre service n’utilise le port choisi. Cliquez ensuite sur OK. Vous pouvez maintenant constater que la valeur de la clé PortNumber est modifiée : 

Vous pouvez maintenant quitter l’éditeur de registre. Puisqu’il s’agit là d’une modification du registre, un redémarrage sera nécessaire pour que la modification soit prise en compte. Une fois votre ordinateur redémarré, pour y accéder en Terminal Server, il faudra procéder comme d’habitude à l’exception près que vous devrez rajouter le numéro de port derrière le nom ou l’adresse IP du poste : 

Pour terminer, une petite blague de geek :

Dans la vie, il y a 10 types de personnes, celles qui comprennent le binaire et les autres.

Je vous laisse méditer là dessus :-)